Categorie : Formalités

Comment se préparer au mieux pour la vente auprès d’un promoteur immobilier ?

vendreun terrain a un promoteur

Si vous détenez un terrain nu ou une maison avec terrain depuis de nombreuses années et que vous souhaitez aujourd’hui le revendre, mais pas à n’importe quel prix, un promoteur immobilier pourrait éventuellement s’avérer profitable. Mais tout comme vous, dans une démarche de réaliser un profit avant tout, le promoteur analysera diverses conditions qui permettront ou non que le projet aboutisse sur votre terrain. Il est important pour vous de connaître votre bien dans les détails afin d’éviter les pièges ou certaines déconvenues.

 

1. Les conditions à prendre en compte

En disposant d’un terrain nu ou aménagé, vous savez que celui-ci peut intéresser des promoteurs immobiliers. Cette éventualité s’avèrera d’avantage intéressante plutôt que de le soumettre auprès des particuliers à travers des agences immobilières.

En partant de ce constat, il est important d’évaluer par vous-même l’environnement entourant votre propriété. En exemple, un terrain à l’abord d’un boulevard périphérique, ou non loin d’un pôle d’activité important, pourrait dans l’éventualité accueillir des nouveaux commerces. À proximité d’universités ou au sein d’une ville particulièrement dynamique et en reconstruction, avec des projets de grande ampleur, une future résidence locative pourrait y être implantée.

Ainsi, il faut vous mettre dans la tête d’un promoteur immobilier, penser sur le long terme, et y voir toutes les possibilités générant un profit réel. Et que ferait un promoteur immobilier ? Il s’informerait auprès de la mairie ou du cadastre pour savoir si le terrain est constructible. De plus, avoir pour information que la municipalité a voté un projet de Plan Local d’Urbanisme pourra être le bonus supplémentaire pour vous, en tant que vendeur.

 

2. D’éventuels risques si vous n’êtes pas préparés à toutes les éventualités

En prenant en compte les premières démarches et conditions vues précédemment, inutile d’essayer un rapport de force avec les promoteurs immobiliers de toute la région. Tout d’abord, si votre propriété est susceptible d’intéresser l’un d’entre-eux, il se manifestera avant que vous n’ayez pu le contacter. N’hésitez pas alors à demander une première estimation, en incluant les délais estimés pour la signature de l’acte de vente et les clauses qui y sont encadrées.

Avec la vente auprès d’un promoteur immobilier, rien n’est jamais définitif tant qu’il n’y a pas la signature des deux parties. Et l’offre pourrait parfois vous faire miroiter un très bel avenir, une très belle affaire, en oubliant que le promoteur peut se rétracter à tout moment.

C’est ainsi qu’une « promesse de vente » vous sera formulée et sera signée devant un notaire. Un délai de 7 jours est généralement prescrit pour une éventuelle rétractation.

La promesse de vente peut contenir une condition suspensive. Cette clause offre le temps au promoteur de démarcher pour obtenir les permis de construire, élaborer en amont le projet avec les architectes et fournisseurs de matériaux, et plus important encore, si le projet en question est en accord avec la politique environnementale de la municipalité et des normes françaises.

Il existe également la « clause de dédit ». Cette condition annule la promesse de vente à tout moment, sans besoin de renseigner quelque motif que ce soit. Cette clause peut être activée par le vendeur comme par le promoteur. Dans ce cas, comme dans toute clause inscrite sur l’acte signé devant le notaire, les sommes versées par le promoteur doivent être restituées en intégralité.

 

3. S’entourer des meilleurs experts

Vendre son bien auprès d’un promoteur immobilier n’est donc pas une mince affaire. Les actes signés regroupent de nombreuses notions juridiques. Quoi qu’il en soit, pour la simple estimation de votre propriété, l’offre transmise par le promoteur n’est-elle finalement pas en deçà de la valeur foncière actuelle ?

Tenter de négocier et de se croire plus fort ou malin que le promoteur immobilier s’avèrera un jeu dangereux. Des cabinets spécialisés, indépendants, et composés d’un réseau prioritaire, et fiable, de promoteurs immobiliers, proche de votre secteur, seront la solution la plus viable, fiable et profitable.

Toulouse Métropole est actuellement une ville avec un projet commun de créer le Grand Toulouse. La Ville Rose souhaite rayonner à nouveau sur l’ensemble du sud de la France et sur le sud de l’Europe. Ainsi, le marché immobilier est en plein boom. Les promoteurs recherchent l’ensemble des terrains constructibles, et ceux-ci se font de plus en plus rares.

En vous adressant directement aux premiers « courtiers en promotion » de la région, vendreaunpromoteur.com, vous aurez la garantie d’être accompagné lors de vos démarches. Dès lors qu’une offre vous sera transmise, les experts analyseront et vous détailleront toutes les clauses qui y sont inscrites, ainsi que l’éventualité de négocier un prix plus élevé ou dans un délai de vente adapté à votre souhait.

Via cette même agence, vous pouvez directement soumettre votre terrain à vendre aux promoteurs à l’aide d’un formulaire rapide à compléter. Cette démarche est gratuite et sans engagement.

 

Investir dans le solaire: l’investissement durable pour la planète et pour son budget

photovoltaique

Les panneaux solaires ont souvent été considérés comme très onéreux pour les investisseurs. Or, actuellement la tendance s’inverse, le marché de l’énergie solaire se développe de manière intensive.

Chaque investissement solaire à court ou moyen terme permet de jouer un rôle dans la préservation de notre planète. L’investissement solaire constituant un placement écologique et responsable, devient une nouvelle source de revenu pour les investisseurs.

Qu’est-ce qu’un investissement photovoltaïque ? Un investissement solaire photovoltaïque signifie qu’un particulier devient propriétaire de panneaux solaires, et sous contrat, EDF s’engage de racheter l’électricité produite.

Investir dans l’énergie solaire ouvre droit à des avantages. A ce titre, la durée de rachat de l’énergie produite par l’investissement par EDF est de 20 ans. En effet, EDF s’engage à racheter la production d’électricité, assurant ainsi à tout investisseur une stabilité de la rémunération. D’autant plus que les panneaux solaires sont garantis pendant une durée de 25 ans.
L’énergie solaire n’a pas comme seul avantage la rémunération, en outre l’investissement photovoltaique offre de réels avantages fiscaux. Autrement dit, les investisseurs bénéficient d’un remboursement par le SIE de la TVA sous 4 à 6 mois. Cet investissement est également un revenu net d’impôts dans le cadre du régime BIC accompagné de l’amortissement annuel.

L’objectif étant d’insister les particuliers à investir dans l’énergie solaire.

Il est indéniable que l’investissement photovoltaïque devient un marché à très fort potentiel. A ce titre, certains promoteurs peuvent s’assurer que les clients investissent judicieusement dans la construction et l’exploitation de centrales solaires.

Affichages réglementaires en hotellerie restauration

39-large_default

Toute personne ayant pour projet l’ouverture d’un bar, d’un café, d’un restaurant, d’un hôtel, doit respecter la réglementation en vigueur et certaines obligations.

Le respect de la réglementation applicable aux débits de boissons et à la restauration s’opère notamment par voie d’affichage, afin d’être portée à la connaissance des clients. En effet, l’affichage des prix, de la provenance de la viande, l’interdiction de fumer, l’affichage pour la protection des mineurs et la répression de l’ivresse publique sont obligatoires. Cependant, afin de procéder à la vente de boisson alcoolisé, l’établissement doit, en plus, afficher son niveau de Licence. L’affichage du niveau de Licence obtenu fait parti des affichages obligatoires pour les bars et restaurants. Le niveau de Licence varie selon le type de boissons vendu. A noter que, la Licence II et la Licence III ont fusionné à compter du 1er janvier 2016.

La législation et démarches à l’obtention d’une licence 4 sont décrites de manière précise, en effet pour obtenir une licence, l’établissement doit détenir un permis d’exploitation délivré à la suite d’une formation et effectuer une déclaration préalable en mairie. Le défaut de cet affichage est sanctionné par une amende contraventionnelle de 1 500€ pour les personnes physiques et 7 500 € pour les personnes morales.

Outre les affichages obligatoires dans les hôtels, bars et restaurants, l’établissement doit tenir certains documents et registres. Cette obligation concerne notamment, le registre de sécurité incendie, le registre unique du personnel, le Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) mentionnant tous les moyens instaurés par l’établissement pour garantir l’hygiène et la sécurité alimentaire face aux divers dangers tels que les dangers microbiologiques, dangers chimiques ainsi que les dangers relatifs aux allergènes, ainsi que le Document d’Évaluation des Risques dans l’Entreprise répertoriant tous les différents risques professionnels pouvant être rencontrés au sein dudit établissement, etc.

Les litiges bancaires

carte-_bleu-orlando_florin_rosu-fotolia

La relation établie entre la banque et le client constitue fréquemment une source d’angoisse pour ce dernier. En effet, la position de force de la banque attribuerait aux banquiers la faculté d’user de procédés injustifiés. De part cette position de force, de nombreux litiges bancaires naissent entreles deux parties, souvent au détriment du client. Ce dernier, étant vu comme la partie faible, ne connaît pas constamment ses droits et la manière dont il peut les faire valoir.

1 – L’accompagnement du client dans son recours bancaire

A partir de ce constat, le client peut se faire accompagner par des associations ou des organisations telle que Lerecours.com, afin de suivre les bons axes dans la résolution du litige. Ainsi, le client ne fait plus face seul à cette situation. Ces litiges susceptibles d’intervenir quotidiennement et de prendre une ampleur incommensurable dans la vie de chaque client, il devient nécessaire de s’entourer d’experts juridiques et financiers opérant avec un réseau d’avocats. L’objectif étant dès lors d’étudier et de traiter les dossiers de chaque client le plus soigneusement et efficacement possible.

2 – Les recours bancaires

Un recours bancaire s’opère à travers plusieurs étapes. En effet, lorsqu’un litige né entre la banque et un client, ce dernier doit, tout d’abord, contacter son conseiller afin de discuter des anomalies relevées. Si le différend opposant les deux parties persiste, dans ce cas le client devra adresser une réclamation au Service Relation Clientèle du siège social de ladite banque.

Malgré ces premières démarches, des discordes peuvent subsister. Dans ce cas, le client peut avoir recours au médiateur de la banque en question. Toutes les banques doivent être en mesure de proposer à leurs clients le recours à un médiateur. La finalité étant de de trouver une solution afin d’écarter tout recours à une procédure judiciaire. En effet, une procédure judiciaire peut être très onéreuse, et demander au client du temps et de s’investir pleinement. Afin d’aider les clients à recourir à une procédure judiciaire, Lerecours.com propose l’intervention de médiateurs professionnels indépendants afin de désamorcer un conflit.

Si le recours à l’amiable n’aboutit pas à une solution concrète satisfaisant les deux parties, la procédure judiciaire devient alors inévitable. L’avocat représentant le client doit alors s’avérer performant dans la défense de ses intérêts.Lerecours.com s’investit auprès de chaque client dans l’objectif de défendre ses intérêts en faisant appel à des avocats partenaires expérimentés.

A titre d’exemple, les services pouvant être proposés dans le cadre d’un accompagnement d’un client, par une association ou une organisation, concernent notamment les irrégularités réglementaires, c’est­à­dire les TEG/TAEG erronés, clauses abusives, défaut de conseil ou d’information, etc. Le but étant d’aider tous les emprunteurs à déployer leur délai pour agir de 5 ans à l’encontre des banques, et ce à compter de la découverte de l’anomalie. En agissant et sanctionnant les banques auteurs de comportements excessifs voire abusifs, cela permet sur le long terme de dissuader les banques de recourir à ces procédés. En effet, des sanctions dissuasives instaurées concerne la substitution du taux d’intérêt nominal par le taux d’intérêt légal et la réparation du préjudice subi par le client.

Par ailleurs, les prêts en francs suisses étant la cause de l’endettement d’une multitude d’emprunteurs en raison d’un remboursement du capital restant dû plus élevé que l’emprunt lui même, nécessitent l’intervention d’un tiers dans la relation banque­client. Il en va de même pour un client en procédure de saisie immobilière qui n’ignore la manière dont il peut agir pour faire valoir ses droits afin de contester la régularité de la saisie. L’intervention d’experts qualifiés dont l’objectif est de détecter toutes anomalies et d’appliquer les solutions s’y afférentes devient alors essentiel.

En conclusion, il convient, dès lors, d’affirmer que l’insertion d’un tiers dans la relation banque-
client en vue d’accompagner le client dans ses démarches relatives à un recours bancaire, se révèle efficace et rassurant..

De l’intérêt du Kakemono

img

Nombreuses sont les entreprises désireuses de marquer les esprits de leurs visiteurs et prospects lors des salons professionnels, foires et autres rencontres professionnelles. L’aménagement des stands revêt une importance stratégique tant les visiteurs de ces lieux peuvent être enclins à ignorer les points de rencontre si ceux-ci ne sont pas attrayant. Tout l’intérêt de l’agencement du stand est là.

Voir plus

Formalités : changement de domicile

déménagement formalités

Avant de quitter votre logement, plusieurs étapes sont à prévoir. Vous devez prendre rendez-vous avec vos fournisseurs d’énergie (électricité et gaz) afin de résilier les contrats et relever les compteurs. Cette même procédure est applicable auprès de votre fournisseur d’eau, sauf si vous habitez un logement collectif. Concernant votre téléphone, il vous est possible, sur simple appel, d’en souscrire un autre pour votre nouveau logement.

Voir plus

Formalités : la création d’entreprise

creation entreprise formalités

Les formalités de création d’entreprise, grâce à la mise en place des centres de formalités des entreprises (CFE), ont été considérablement simplifiées. De nos jours les formalités de création sont simples, rapides et peu coûteuses. Il est cependant nécessaire de remplir quelques formulaires et effectuer quelques démarches. Celle-ci pouvant être faites à distance, si un créateur d’entreprise rencontre des difficultés à ce stade, on peut penser qu’il aura du mal par la suite à gérer son entreprise. Voir plus

Formalités : embauche du premier salarié

embauche

Dès lors qu’une entreprise recrute un salarié dès le démarrage de son activité, la plupart des démarches administratives sont prises en charge par le centre de formalités des entreprises (CFE). Cependant, lorsque le futur employeur démarre seul et décide par la suite d’embaucher un salarié, il se doit d’accomplir lui-même les formalités d’embauche. Ainsi, recruter un salarié est une décision importante ayant un impact sur la situation du créateur d’entreprise, devenant alors employeur. Voir plus

Formalités : la vente d’un véhicule

vendre-voiture

Lorsque vous vendez ou donnez un véhicule, il est nécessaire que vous remettiez au nouveau propriétaire certains documents lui étant indispensables afin qu’il établisse un certificat d’immatriculation à son nom. Il est à noter que vous devez également informer la préfecture en lui transmettant la déclaration de cession. Voir plus